ODP - The Only Design Party For Free & Everything You Should Know About Design In Paris Weekly
Édito Rendez-vous
Vous qui aimez la polémique au petit déjeuner, l’ODP ne résiste pas au plaisir d’accompagner vos tartines et cafés avec un droit de réponse qu’étonnamment vous ne verrez pas chez tout le monde !
Si vous avez souvenir de l’ODP 336 du 17 janvier 2012, nous évoquions le plan d’action en faveur du design de l’ex-Ministre de l’Industrie, E. Besson, dont l’un des trois axes essentiels était la création d’un Centre National du Design…
Vous situez ?
Nous avions même, émis l’hypothèse de « belles querelles de clochers », eu égard à certains responsables d’organisations, acteurs du design (Via, Lieu du Design, ADC…) qui dénonçaient le fait de ne pas avoir été consultés…
Il se trouve qu’effectivement, les querelles ont bien lieu et qu’avec le changement de gouvernement, l’on se lâche ouvertement. La polémique relatée ci-après fait suite à l’article paru dans Design Fax 802 titré « Design et changement de politique » avec cette annonce « quant au futur Centre National du Design, voulu par l’ex-ministre de l’Industrie, il devra être recadré » menant au sujet suivant :« Le Centre National du Design connaît une naissance difficile »…
L’ODP, qui se demande parfois ingénument s’il n’y aurait pas une certaine connivence entre journalistes et designers/institutions du design, tenait à vous livrer la réponse de l’AFD (Alliance Française des Designers) et des Designers Interactifs (DI) au rédacteur de DF.

Graph - Wilkhahn

Rappel des faits par François Caspar, AFD.

L’APCI se transforme en Centre national de design par redéploiement de ses activités et mise en place d’actions nouvelles. En tant que membres du conseil d’administration de l’APCI, l’AFD et Designers Interactifs (DI) participent au comité stratégique pour apporter leur contribution et la voix des designers au projet. Une première réunion s’est tenu au ministère de l’Industrie le 15 mai pour présenter l’avancée de la réflexion devant une majorité des acteurs concernés. L’information qui circule ensuite à ce propos n’est pas des plus juste, notamment suite à la parution d’un article dans Design fax n° 802.

Extraits de Design fax 802 du 21 mai

« Le Centre National du Design connaît une naissance difficile » […] « Quant aux critiques, Gérard Laizé les résume ainsi : « Annoncer la création du CND sans consultation, c’est choquant. Confier le projet à un organisme existant, c’est maladroit. Enfin, le budget est ridicule, et pour un an. Ce n’est pas en phase avec un projet à long terme. » « — Laurent Dutheil a énuméré les lacunes du projet : « missions imprécises, défaut de concertation, interrogations sur le financement… » Et il a pointé les « contradictions » et questions soulevées par ce projet : « Le futur CND n’existe pas à ce stade. En même temps, l’APCI se transforme : il y a là une première contradiction. Le CND a-til mission de fédération ou pas ? Quelle est l’offre ? On nous dit que c’est un espace collaboratif, mais nous n’en savons pas davantage. Nous n’avons reçu aucun document. » Le directeur du Lieu du Design s’étonne qu’une consultation ait été lancée pour créer le logo du CND « alors que la mission du Centre n’est pas définie. Le logo, c’est majeur. Quel est le sens de dépenser de l’argent pour un logo alors que n’ont pas été définis les modes d’intervention, les acteurs, le contenu, la gouvernance… ? Bref, il ne faudrait pas mettre la charrue avant les boeufs. » Laurent Dutheil demande également, non sans malice : « Le Lieu du Design (association créée par la Région Ile-de-France) a financé l’APCI, association nationale. Est-ce que le CND financera des structures régionales ? » Dernière requête, tout aussi maligne : le directeur du Lieu a suggéré qu’un rendez-vous soit organisé avec le nouveau ministre pour « engager une discussion et connaître les orientations des pouvoirs publics ». - L’APCI a présenté ses projets pour le futur Centre : création d’un site Internet, d’un annuaire de l’offre en design, organisation d’un forum design emploi, mise à disposition d’un espace permanent (300-350 m2) à la Cité des Sciences. ») Propos recueillis par Jean-Charles Gaté, directeur de publication, Design fax

La réponse de l’AFD et de DI

Cher Monsieur,

faisant suite à votre article «  Le Centre national du design connaît une naissance difficile  » paru dans Design fax n°802, nous souhaitons vous faire part de notre étonnement et de notre profonde déception sur le compte rendu d’une réunion organisée par la DGCIS le 15 mai dernier. Vous citez Monsieur Laurent Dutheil du Lieu du design et Monsieur Gérard Laizé du VIA, qui rapportent une vision qui ne reflète que leur perception, à notre avis très incomplète, partisane et ne servant pas les intérêts du design.

Nous nous étonnons que vous n’ayez pas recueilli aussi l’avis de l’Alliance française des designers (AFD) et de Designers Interactifs (DI). Pourtant, comme vous le savez, nous faisons partie du comité stratégique de l’APCI concernant la mission CND et ayant à ce titre participé à la réunion dont il est question. Vous auriez certainement pu communiquer une idée plus juste de son objet, qui était bien d’ouvrir un dialogue pour établir des coopérations entre les acteurs du design et non pas d’imposer quoi que ce soit. C’est pourquoi nous vous adressons notre information.

Tout d’abord, rappelons que la mission de réflexion à un Centre national de design confiée à l’APCI par la DGCIS est un fait normal et logique  : l’APCI a été créée en 1983 à l’initiative conjointe des ministères de l’Industrie et de la Culture, pour être une structure de préfiguration d’un centre. Reconnue d’utilité publique, c’est une association formée par des collectivités de droit public. L’APCI n’a eu de cesse de faire le lien par le design, dans une approche économique sociale et culturelle. Elle est reconnue en France et à l’étranger pour la qualité de son travail et notamment par le biais du prix de l’Observeur du design créé en 1999. Son financement provient pour partie du ministère de l’Industrie, de la région Ile-de-France, de partenaires privés et des cotisations de ses membres. L’APCI n’est pas une structure commerciale et son travail est tourné vers tous les métiers du design.

L’AFD et DI ont fait le choix d’un partenariat clair vis-à-vis de l’APCI pour les raisons suivantes  : — le rassemblement des énergies, le croisement des compétences et des expertises profitera davantage à l’ensemble de la profession que la dispersion  ; — le travail effectué par les équipes depuis des années est une vitrine pour le design français vis-à-vis de l’étranger  ; — la base de données de l’APCI est accessible à tous gratuitement et permet ainsi une vision démocratique du design  ; — la démarche de l’APCI est nationale et au service de l’ensemble des métiers du design et est indépendante de problématiques locales ou corporatistes.

C’est pourquoi l’AFD et DI reconnaissent en l’APCI une légitimité structurelle et démocratique pour réfléchir à la préfiguration d’un Centre national de design. La diversité des acteurs, praticiens et promoteurs du design, siège en son conseil d’administration. À nos côtés, le VIA et le Lieu du design, rappelons-le, y sont depuis de nombreuses années informés de toutes les activités et finances de l’APCI, comme tous les autres membres. Lorsqu’au début de l’année, le ministère a communiqué la création du Centre national de design et a missionné l’APCI, le Lieu du design et le VIA en ont été informés au même titre que tous les membres du CA.

Messieurs Dutheil et Laizé ont pu exprimer leurs remarques et leurs griefs lors de la réunion du 15 mai. François Caspar, du comité stratégique et président de l’AFD, a répondu que pour arriver à une collaboration entre acteurs du design, il convenait qu’il y ait d’abord une coopération de tous et que la proposition était ouverte.

Ce qui ne semble pas être le cas de Messieurs Dutheil et Laizé, dont les revendications n’apparaissant que maintenant, formulées par voix de presse et non au sein des différentes réunions auxquelles ils ont été conviés. Quelle nécessité ont-ils à communiquer publiquement ainsi, alors que nous les avions assurés sur ce qui n’aurait pu être qu’un malentendu  ? Cela nous laisse penser qu’ils recherchent plutôt la division dans le but de servir leurs propres intérêts et non ceux du design. Ils n’ont d’ailleurs fait aucune proposition constructive depuis. L’AFD et DI regrettent cette situation.

Le VIA et le Lieu du design nous reprochent le manque de coopération. Nous souhaitons également rappeler le fait que le VIA a publié en 2010 un guide des designers en mentionnant un faux partenariat avec l’AFD. Nous aurions apprécié d’y participer, cependant, aucun accord de partenariat n’avait été établi. L’AFD n’a pas relu ce document, l’a découvert lors de sa parution, sinon nous aurions fait corriger quelques erreurs. Il aura fallu une lettre de notre avocat pour faire rétablir la vérité. http://www.alliance-francaise-des-d…

De même, le Lieu du design nous avait proposé de siéger à leur conseil d’administration pour 2000 euros par an (ce qui équivalait à l’époque au quart de notre budget annuel), ce que nous avons décliné. Par la suite, le Lieu a souhaité établir un partenariat avec l’AFD, ce que nous avons accepté avec enthousiasme. Cependant, après 3 ans, comme le Lieu organisait des informations sur le statut, la fiscalité et les aspects juridiques de l’activité de designers sans jamais impliquer l’AFD, nous avons mis un terme à ce partenariat à sens unique fin 2011. http://www.alliance-francaise-des-d…

En conséquence, nous estimons n’avoir aucune leçon à recevoir sur les règles de coopération de la part du Lieu du design et du VIA. Nous coopérons avec l’APCI et avec des organismes professionnels dans le monde entier, cela fonctionne très bien et est très productif.

Enfin, nous conclurons sur le fait que le Lieu du design ayant un objet régional et le VIA représentant les intérêts de fabricants et de commerçants de meubles, nous ne leur reconnaissons pas plus de représentativité dans leurs paroles que dans celles des autres acteurs du design.

L’annonce d’un Centre National de Design semble aiguiser les appétits et les ambitions. L’AFD et DI restent vigilants à ce qu’il soit conçu démocratiquement au service de tous  : praticiens du design, grand public, pouvoirs publics et pouvoirs économiques. Accepterait-on de créer un «  centre de la médecine  » dirigé par des pharmaciens  ?

Par François Caspar, AFD. http://www.alliance-francaise-des-d…
Alors enjoy et surtout take care !
D.R.A.
contact@theodpletter.com
#Tuesdéj n°2 mardi 12 juin - 12h/15h
Voisins du 2e arrdt, cousins consultants, journalistes, blogueurs, start-upers, étudiants, frees de la com’ et du Web… @NetIntelligenz, le département digital de Publicis Consultants, vous invite à la 2e édition de son déjeuner à peu près mensuel avec ses voisins !
Déjeuner en mode open buffet dans les bureaux !
Pas de thème particulier, les seuls mots-clés, c’est #Tuesdej (hashtag de l’événement) #NetIntelligenz #bonnehumeur
A très vite !
Stanislas, Dimitri, Laure, Céline, Aurélien, Nicolas, Fanny, Claire, Angéla, Anna, Benoît, Ines, Joïakim, Lynda, Nicolas, Romain, Marie-Sophie, Alexis, Mervet, Nicolas, Anne-Sophie, Zsuzsanna, Pauline, Romain, Caroline, Rémi, Isadora, Nicolas, Eusane, Renaud, Jean-Baptiste, Eline, Amélie, Eduardo & Klara
Publicis Consultants Paris, France Afficher le plan · Itinéraire
@NetIntelligenz/2è étage - 5 rue Feydeau - Paris 2 (M° Bourse/Grands Boulevards)
100 000 FANS ! mardi 12 juin - 11h/20h
Sur Facebook, la Fondation Cartier pour l’art contemporain partage avec vous toutes son actualité à travers des vidéos et des images inédites. Vous êtes aujourd’hui plus de 100 000 à les suivre.
Pour célébrer cet événement, la Fondation Cartier a le plaisir d’inviter tous ses fans Facebook à venir visiter l’exposition « Histoires de voir, Show and Tell » ce mardi.
Téléchargez votre invitation personnelle depuis ce lien : http://fondation.cartier.com/Invita…
Imprimez ou enregistrez l’invitation sur support numérique afin de la présenter à la billetterie de la Fondation Cartier.
Fondation Cartier - 261 bd Raspail - Paris 14 (M° Raspail)
Peugeot Design Lab mardi 12 juin - 15h30
Lancement du Peugeot Design Lab.
Sur invitation.
Pavillon Vendôme - 18 rue Daunou - Paris 2 (M° Opéra)
Collection Graph mardi 12 juin - 18h30
Ça bouge chez les grands classiques. Graph change la donne.
Parmi les sièges d’exception, un nouveau visage que l’on n’est pas prêt d’oublier : lignes novatrices, confort original et tonifiant, constante d’excellence : Ne laissez pas passer l’occasion et assistez au lancement officiel de la collection Graph en présence des designers Jehs&Laub.
Cocktail dînatoire. Vous participerez également à un tirage au sort pour gagner un siège Graph ! Les moins chanceux n’auront pas tout perdu : ils auront le privilège de repartir avec un livre Graph signé par Jehs &Laub (édition limitée).
Confirmez votre présence à : susanne.frey@wilkhahn.fr
Showroom Wilkhahn - 58 rue de Paradis - Paris 10
Bettina Sultan mardi 12 juin - 18h30
Le visage est un paysage….« un rêve humain commence là, à hauteur des yeux et du front pur. Ses aubes sont plus belles encore que les collines de Florence aux premiers rayons du jour »
Vernissage de l’exposition de Bettina Sultan.
Assaporare La Vita/10 sur 10 - 75 av. Ledru Rollin - Paris 12 (M° Ledru Rollin)
« Opening » mercredi 13 juin - 18h30
Vernissage de l’exposition de photos de Natasha Lythgoe au Centre Iris.
Centre Iris… pour la photographie - 238 rue St-Martin - Paris 3 (M° Arts et Métiers)
Design au Banc #13 mercredi 13 juin - 19h/20h30
Pour cette 13è tribune, l’actualité donne l’occasion de questionner la notion de « Green Design » en décryptant deux événements autour du jardin. Le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire et le Salon « Jardins, jardin » des Tuileries seront ainsi mis au banc. Parus récemment, les ouvrages « Végétal Design/Patrick Nadeau » par Thierry de Beaumont et « Design et agro-matériaux » aux éditions Jean-Michel Place, permettent d’évaluer l’intérêt du design pour ce thème.
Pour finir, l’exposition « Politique Fiction » à la Cité du Design de St-Etienne invitera à mesurer les liens unissant la politique et le design.
Avec Maëlle Campagnoli, journaliste à architecture à Vivre, Pierre Doze, journaliste et critique, Jeanne Quéheillard, professeur ENSBA Bordeaux et critique.
Centre Pompidou / petite salle, niveau -1 - pl. G. Pompidou - Paris 4 (M° Rambuteau/Hôtel de Ville)
L’Art au féminin mercredi 13 juin - 15h/18h30
La Librairie des princes au château de Versailles vous dévoile les secrets de l’Art au féminin en présence de Chantal Thomass
Marie-Antoinette, Madame de Montespan, la marquise de Pompadour… Toutes ces femmes ont un temps rayonné à Versailles et marqué leur époque. La Librairie des princes leur rend hommage et vous invite à porter un nouveau regard sur la féminité dans les œuvres d’art.
Rencontre-signature avec Chantal Thomass ! Dans son ouvrage « Mon Carnet d’adresses », la créatrice confie ses lieux favoris sous la forme d’un répertoire. Elle vous fera partager ses restaurants, ses magasins et ses musées favoris de Paris à New-York.
Mini-conférence de 13h/15h Une conférencière de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais animera de courtes sessions sur la féminité dans les œuvres d’art.
Intermèdes musicaux tout au long de l’après-midi ! Au son d’instruments du XVIIIe siècle, deux musiciens redonneront vie aux ambiances musicales que l’on pouvait écouter à la période faste de Versailles. Tous deux membres de la Compagnie baroque de Versailles, ils interprèteront les partitions du temps de Marie-Antoinette, au violon baroque et à la flûte traversière.
Accessible sans billet d’entrée au château. http://www.librairiedesprinces.com
La Librairie des princes/Cour d’honneur du château de Versailles - Versailles 78
Journée Nationale des Industries Françaises de l’Ameublement jeudi 14 juin - 8h30/17h
Invitation Presse : Vous êtes journaliste et vous vous intéressez à l’aménagement des espaces de vie ? Participez à la Journée nationale des Industries Françaises de l’Ameublement !
« Atout France. Pour une meilleure compétitivité de nos industries ? »
Comment mieux mettre en avant les atouts du meuble français et répondre aux attentes des consommateurs et des utilisateurs, de manière que la signature française conforte son critère de qualité, d’innovation et, in fine, d’achat ?
A quelles conditions tirer parti efficacement des atouts dont notre industrie française dispose et faciliter la conquête de marchés internationaux ? Dans quelle mesure s’inspirer de modèles issus d’autres secteurs ?
Retrouvez toutes les réponses à ces questions à la Journée Nationale des Industries Françaises de l’Ameublement.
Programme sur : http://www.mobicite.com/Developpeme…
Pour participer à cette journée, inscrivez-vous vite : https://docs.google.com/spreadsheet…
FCBA/Institut technologique - 10 av. de St Mandé - Paris 12 (M° Picpus)
« Patrick Nadeau » jeudi 14 juin - 19h
Rencontre avec les designer et dédicace exceptionnelle dans le cadre d’une mise en scène originale pour la superbe monographie par Thierry de Beaumont du designer Patrick Nadeau qui a initié le mouvement du design végétal, discipline qu’il enseigne à l’ESAD de Reims et ENSAD Paris.
Belle rencontre en perspective !
Artazart - 83 quai de Valmy - Paris 10 (M° République)
Présences jeudi 14 juin - 18h/21h
Vernissage de l’expo « Présences » avec Valéria Kent, Anne Saumont et Dominique Weil.
Espace Beaurepaire - 28 rue Beaurepaire - Paris 10 (M° République)
Save the Date ! jeudi 14 juin - 20h
A l’occasion du vernissage public des Modules - Fondation Pierre Bergé - Yves St Laurent et des expositions de Fernando Ortega et d’Alain Séchas, la gratuité s’étend à la Triennale, Intense Proximité !
A découvrir : la performance Untitled Making Room : Parallel Lines de Gerry Bibby avec Nadja Abt
PArlais de Tokyo - 13 av. du Pdt Wilson - Paris 16 (M° Iéna)
Futur en Seine jeudi 14 juin - 18h
Soirées de rencontres, débats, projections, performances au Centquatre, dans le cadre de Futur en Seine.
Table ronde : Nouveaux modèles économiques, nouvelles écritures – Atelier 5 Proposée par la SCAM en partenariat avec Musiques & Cultures Digitales et Digitalarti. Animée par Philippe Chazal (Club Galilée), Bénédicte Lesage (Présidente du SPI, productrice de web docus et web fiction), Lionel Abbo (Directeur du développement de Shine Multi-écrans), Jean-Jacques Gay (auteur, critique d’art et membre de Commission des arts numériques SCAM), François Bertrand (directeur de Caméra Lucida), Antoine Viviani (Auteur), Valérie Bourgoin, responsable des nouveaux médias au sein de l’équipe de Guillaume Blanchot au CNC. Entrée libre. Réservation directement sur le site de Futur en Seine.
19h30 Cocktail
20h30 Projections - salle 400 Présentées par Stéphane Trois Carrés, 7 courts métrages issus d’une sélection des Festivals Hors Pistes, Sauve qui peut le Court métrage, Vidéoformes, et le Prix Scam de la création numérique 2012. Entrée libre, Réservation directement sur le site www.futur-en-seine.fr
Le CentQuatre - 104 rue d’Aubervilliers - Paris 19 (M° Riquet)
Des Origènes aux Graphogènes jeudi 14 juin - 18h30/22h
Vernissage en blanc ! Dédicace du livre « Les Graphogènes de Claude Mollard", Textes : Claude Mollard et Véronique Grange-Spahis Préfacé par Robert Delpire, éditeur, et Jean-Michel Frodon, critique d’art - éditions Critères Conférence débat par Patrick Le Fur, co-directeur de la collection Opus Delits, critique d’art et journaliste - avec les Éditions Critères
Exposition de photographies du mardi 12 juin au samedi 14 juillet.
Visionairs gallery - 14 rue des Carmes - Paris 5 (M° Maubert-Mutualité)
PECHA KUCHA VOL.18 vendredi 15 juin - 17h
Avec 1024 Architecture, Orange, Encore, In Flexions, Cahen et Gregori, Frédérique Santune, Our Office, Sculpteo, Microsoft, Philippe Dewost, Mobile Dream Studio…
Le festival Futur en Seine investit “Le 104”, pour une fête populaire de la vie et du design numérique, la rencontre du grand public avec les acteurs des industries innovantes, pour imaginer, construire et célébrer ensemble le futur !
Déjà présent lors de l’édition 2011, PechaKucha Paris remonte sur scène. Fondé à Tokyo, et présent dans plus de 500 villes dans le monde, PechaKucha, c’est le design qui parle, qui montre, qui explique, en 20 images de 20 secondes chacune.Du design d’interface à l’animation, du web à l’architecture et aux nouveaux usages, toute la palette du design numérique viendra prendre la parole, en images.
Cette édition spéciale se déroulera lors de la journée du Design de Futur en Seine. L’entrée est gratuite, mais le nombre de places est limité ! Pour réserver votre place, rendez-vous sur :
http://www.da2cg.com/pechakuchanigh…
LE CentQuatre - 5 rue Curial - Paris 19 (M° Riquet)
Grand Prix des Jeunes Créateurs samedi 16 juin - 18h
L’équipe de Deeself est heureuse de vous convier au vernissage du 2e Grand Prix des Jeunes Créateurs.
A l’occasion du Take Me Out, les lauréats, participants, partenaires et le comité de sélection seront rassemblés dans un lieu surprenant : la Maison de l’Architecture, un mélange d’architecture moderne dans un ancien couvent.
Le but : Favoriser la rencontre le temps d’une soirée des différents acteurs du 2e Grand Prix des Jeunes Créateurs et des univers de la mode, presse et design graphique.
Vernissage.
Maison de l’architecture - 148 rue du fbg St Martin - Paris 10 (M° Gare de l’Est)
Powered By
Aurore Bourdier, Directrice Artistique, Conception Graphique, www.aurorebourdier.com Marie Alhomme, Intégratrice HTML/CSS/JS, Spécialisée en Accessibilité, www.pouipouidesign.net/accueil Jacques Pyrat, Développement web SPIP, Développement web SPIP, www.pyrat.net
club international de networking&business pour les professionnels de l'industrie créative
international Press, Consulting & more