ODP - The Only Design Party For Free & Everything You Should Know About Design In Paris Weekly
Édito Rendez-vous
Comme vous le savez, l’ODP est avide d’innovations sensorielles, et davantage encore lorsqu’elles touchent au goût.
Le Vrai.
Le Bon.
Le dernier numéro se félicitait de l’initiative en design culinaire global autour du poulet embroché et rôti. Aujourd’hui, c’est un festival enchanteur coûtant toutefois les œufs de la bête, qui ouvre et la semaine et l’appétit.
Le festival Omnivore - 100% jeune cuisine, né quelques mois seulement après le tout premier numéro de l’ODP (croyez-vous aux hasards ?…) - effectue son World Tour avec l’étape parisienne à la Mutualité pour faire découvrir de nouveaux chefs internationaux, les accompagner dans leur accomplissement et leurs idées.
À l’heure de Top Chef, ce sont des « Pop Up Dinners » et « Fucking Dinners » qui scotchent d’heureux élus devant des assiettes aussi dingues que celles de l’élan poché au beurre salé, carotte et oranges sanguines, ou du boudin minute, sabayon d’huîtres, krupuk de couenne…
Pour éviter de trouver votre café bien fade ce matin, planifiez vos cocktails de la semaine !


Chef Gianfranco Chiarini - © Donato Ricci

Mais l’innovation culinaire ne passe-t-elle que par l’assiette ?

Le Soonoscope de Soon Soon Soon (http://www.soonsoonsoon.com) a cherché à connaître la vision du monde de demain selon Hervé This, chimiste et tête de file de la gastronomie moléculaire.

Les trois tendances à l’œuvre aujourd’hui et qui font le monde de demain ?

Il me semble que les gens refusent désormais d’être réduits à des consommateurs… Ce mouvement est particulièrement sensible autour de l’alimentation : le public a le sentiment d’être manipulé. L’industrie alimentaire s’en étonne, mais elle communique sans cesse sur l’innovation pour sortir des produits dont la seule innovation est celle d’un packaging - au mieux. Du coup, le public fait davantage confiance aux artisans, au commerce de proximité. Ce n’est d’ailleurs pas un sentiment personnel, mais le résultat d’études.

Je vois également un changement important dans la transmission des savoirs et les sciences de l’apprendre, notamment sous l’influence du web. Mais il ne faut pas confondre acquisition des savoir et envie d’apprendre. Aristophane disait, « enseigner, ce n’est pas remplir une cruche, c’est allumer un brasier ». Il faut donc avant tout donner envie aux gens, et leur donner envie de susciter de l’enthousiasme autour d’eux. C’est compliqué, mais utile.

Pour donner envie, je crois enfin que l’action est la meilleure pédagogie. Il faut agir et porter l’exemple. À titre personnel, plutôt que de parler des changements, je préfère les vivre, je préfère les « faire ». Du coup, je n’écoute pas la radio, je ne regarde pas la télévision, je ne lis pas le journal car j’ai besoin de toute mon énergie pour « faire »…

La cuisine moléculaire : voie d’avenir ou mode passagère ?

La « cuisine moléculaire » a été une transition importante et la mode bat son plein. Mais elle est terminée intellectuellement. Demain, c’est la cuisine « note-à-note » qui sera le vrai bouleversement de notre alimentation.

Il faut distinguer la « gastronomie moléculaire » de la « cuisine moléculaire » et de la « cuisine note à note ». La « gastronomie moléculaire », c’est de la science et cela ne se fait donc que dans des laboratoires de recherche, pas dans des cuisines. Elle sert à produire de la connaissance et non à faire des produits alimentaires. La « cuisine moléculaire » cherche de son côté à rénover les techniques culinaires, à les rationaliser, à utiliser de nouveaux ustensiles : au lieu d’avoir des casseroles, on utilise un outil plus approprié - des ampoules à décanter, des filtres, des siphons… On fait des coqs au vin, des choucroutes, des cassoulets, mais on les fait de façon plus efficace. Mais au fond, une sauce mayonnaise réalisée à l’aide d’ultrasons reste une mayonnaise…

La cuisine « note à note » ?

La « cuisine note-à-note » est une vraie révolution que je cherche à promouvoir. Elle est née en 1994 avec un article que j’ai publié dans la revue Scientific American. Cette fois, tout comme la musique électroacoustique n’utilise plus de violon ou de trompette, la « cuisine note-à-note » n’utilise plus de poisson, viande, légume ou fruit : il s’agit de faire des plats à partir de composés purs comme de l’eau, de l’éthanol, du saccarose et une infinité de composés obtenus par fractionnement des tissus végétaux ou animaux, par « craquage », ou par synthèse chimique. Bien sûr, avec la cuisine note à note, on peut reproduire la saveur d’un coq au vin, mais cela n’aurait aucun intérêt, puisque le coq au vin existe. Il vaut mieux faire autre chose et aller au-delà. Il y a un immense continent de préparations jamais exploré. Un continent de gourmandise !

Créer de nouvelles saveurs ?

Selon moi, le terme de « créativité », comme celui « d’innovation », est une tarte à la crème. Il ne se passe pas une journée sans qu’on me parle « d’innovation », même pour vendre du sucre ! Il ne faut pas exagérer. En matière alimentaire, la « nouveauté », est rare. Les industriels font tous les mêmes pizzas, c’est pourquoi je me bats pour qu’ils prennent un système de droits d’auteurs sur des produits « artistiques ».

Des produits « artistiques » ?

Oui, car la cuisine ce sont trois choses : de l’amour, de l’art et de la technique. Faire gonfler un soufflé, c’est juste une question de technique. Mais mettre plus ou moins de sel, c’est une question de dosage et de « composition » au même sens que la composition musicale : si le soufflé est beau, s’il est bon, c’est une question artistique, pas technique. Les gens prennent des cours de cuisine parce que c’est une activité artistique : c’est comme apprendre à jouer de la flute à bec, c’est le même type de démarche. Et si on reconnaît la cuisine comme telle, alors on la pratique très différemment. Enfin, la dernière composante, c’est l’amour qu’on y met. Si votre soufflé est beau, il ne sera jamais bon si vous le jetez à la tête des gens. C’est dans la construction de l’aliment lui-même que vous pouvez introduire le « je t’aime ».

Votre dernier effet « WHAOU » ?

Des peuples nomades qui vivent dans le Kalahari. En France, lorsque vous invitez un ami à manger, il vous invite en retour. C’est une pratique bourgeoise et très ancienne. Mais chez ces nomades, il est dit au contraire que lorsqu’on donne quelque chose à quelqu’un, cette personne ne vous le rend pas mais a le devoir de donner l’équivalent à quelqu’un d’autre. Cela crée une boucle sociale vertueuse. Si comme je le crois, le lien social est un moteur essentiel de l’alimentation aujourd’hui, il faut utiliser des idées de ce genre pour en promouvoir la mise en œuvre.

Alors, innovation dans la tradition ou tradition de l’innovation ?

Et parce qu’on est en cuisine, notez que cette année, la poubelle Vipp fête son 75e anniversaire.

Pour marquer cette étape dans l’histoire de l’entreprise familiale danoise, Vipp est maintenant à la recherche des toutes premières poubelles sorties de l’usine en 1939.

Ces vieilles poubelles sont cachées quelque part, et un grand nombre d’entre elles sont encore utilisées dans des cliniques, des laboratoires, des écoles maternelles et des foyers. De temps à autre, le magasin Vipp de Copenhague reçoit de vieilles poubelles ayant besoin d’une nouvelle pédale ou de pièces en caoutchouc afin de fonctionner parfaitement pendant quelques décennies de plus. (l’excellence, on ne le dira jamais assez, de ce design nordique !)

« Les toutes premières poubelles sont facilement reconnaissables à leur couvercle chromé ondulé et poli, ainsi qu’à leur logo doré en lettres cursives dans l’écriture manuscrite de mon père » explique Jette Egelund, de la deuxième génération de la famille qui a fondé Vipp.

Vipp espère rassembler autant d’anciennes poubelles que possible pour une exposition historique, qui se tiendra au magasin phare Vipp de Copenhague à une date ultérieure cette année.

Donc si vous possédez l’une de ces anciennes poubelles et souhaitez partager votre récit, vous êtes invité à contacter Vipp afin de mettre à disposition votre poubelle pour cette exposition.

Pour plus d’information Vipp.com.
Alors enjoy et surtout take care !
D.R.A.
contact@theodpletter.com
Breakfast @ PCI’s mardi 18 mars - 08h30
Rendez-vous matinal pour découvrir le showroom Procédés Chénel International, l’architecture de papier, à l’orée du printemps.
Inscription : http://www.chenel.com/fr/breakfast_…
PCI - 70 rue Jean Bleuzen - Vanves 92 (M° Malakoff - Plateau de Vanves)
Formation « Entreprises et designers, comment lutter… » mardi 18 mars - 09h30/12h
« Entreprises et designers, comment lutter contre la contrefaçon sur internet et quelles sont les règles en vigueur pour les e-boutiques ? »
Création et internet : comment lutter contre la contrefaçon sur internet ? Quelles sont les principales règles juridiques liées à l’exposition ou à la commercialisation (e-boutiques) des créations sur internet ? La formation sera menée par Naïma Alahyane Rogeon, avocate au cabinet Alain Bensoussan.
Formation gratuite, inscriptions : http://www.lelieududesign.com/produ…
Le Lieu du Design - 74 rue du Fbg St-Antoine - Paris 12 (M° Ledru Rollin)
Fromages d’Italie à Omnivore mardi 18 mars - 12h
La cuisine est entrée dans une nouvelle ère, générationnelle, sensorielle et sociétale.
Philosophie que “Fromages d’Italie”, seule présence italienne du festival Omnivore (16-03/08-03), partage et embrasse en organisant autour de lui une série de rendez-vous importants avec des cuisiniers, sommeliers et experts qui présentent, pendant les 3 journées du salon parisien au stand Fromages, leur interprétation personnelle des 5 fromages AOP et la partagent avec le public.
Des représentants du mouvement néobistrot comme Retro´Bottega et Il Goto, les “épiceries” d’excellence et tendance comme RAP et Le Verre Volé, les accords mets-vins de Idea Vino et 32 Via dei Birrai, jusqu’à la présence étoilée du chef Pino Cuttaia (Restaurant La Madia, Licata) : tel est l’éventail exceptionnel des témoignages qui accompagnent “Fromages d’Italie” à Omnivore et qui confirment l’immense capacité qu’ont les fromages AOP à créer des échanges culturels de grande valeur.
Dégustation autour d’un verre de Birra 32 et un fromage AOP italien.
Maison de la Mutualité/Stand n°22-3éme ét. - 24 rue St-Victor - Paris 5 (M° Maubert Mutualité)
Biennale du Dessin mardi 18 mars - 18h/21h
Vernissage de la première édition de la Biennale du dessin (19-03/12-04) qui réunit 23 jeunes créateurs sélectionnés parmi une centaine de dossiers d’étudiants de l’école des Beaux-Arts, à la Cité Internationale des Arts de Paris.
Investissant les 4 niveaux de la galerie, elle présente une grande diversité d’approches plastiques et notamment les travaux de grand formats et réalisations in situ.
Cité Internationale des Arts - 18 rue de l’Hôtel de Ville - Paris 4 (M° Pont Marie/St-Paul)
Yûichi Yokoyama mardi 18 mars - 18h/21h
Cocktail de lancement de deux sérigraphies du plasticien japonais Yûichi Yokoyama coproduites par les Éditions Matière, Revue Collection et réalisées par l’Institut sérigraphique.
http://www.matiere.org/auteurs_/yok…
Galerie Anne Barrault - 22 rue St-Claude - Paris 3 (M° St Sébastien-Froissart)
Les Conversation[s] de La vitrine am mardi 18 mars - 19h
Dans le cadre de son exposition Business Model / Entreprises d’artistes, La vitrine am vous invite autour du thème : « L’artiste peut-il être un prestataire de service ? »
Places limitées. S’inscrire auprès de Charlotte Ardon : cardon@lavitrine-am.com
lavitrine-am.com
La vitrine am - 24 rue de Richelieu - Paris 1 (M° Pyramides)
Viv(r)e la vie ! mardi 18 mars - 19h
Viv®e la vie ! Symphonie underground : Le cinéma de Gonzalo García Pelayo (18-03/06-04).
Après de longues années de dictature franquiste, Gonzalo García Pelayo filme le désir, le sexe, le goût pour l’excès et le nouveau, dans une Espagne qui s’ouvre à de nouveaux horizons. Son œuvre fulgurante pourrait être le chaînon manquant entre Luis Buñuel et Pedro Almodóvar.
Libre et irrévérencieuse, sa pratique filmique dépasse les frontières entre les genres, allant du cinéma expérimental au mélodrame, en passant par le documentaire, la comédie, le road-movie ou encore le cinéma érotique. En avant-première en France, le Jeu de Paume présente une rétrospective complète de cette figure singulière de l’underground espagnol.
Soirée d’ouverture avec le film « Manuela » (1975, 102’, vo st ang), présenté par le cinéaste et Álvaro Arroba, critique de cinéma.
Réservation obligatoire : infoauditorium@jeudepaume.org
Week-end spécial Flamenco 22/23 mars. Toutes les informations sur : www.jeudepaume.org
Auditorium du Jeu de Paume - 1 pl. de la Concorde - Paris 8 (M° Concorde)
Vente éphémère mardi 18/dimanche 23 mars - 10h/19h
Événement unique en son genre, cette vente éphémère symbolise l’alliance entre plusieurs univers déco, des boutiques qui d’ordinaire sont exclusivement présentes sur le net, sous forme d’e-boutique.
Sélection pointue d’objets décoratifs et tendances issus de différents univers. Avec Le Repère des Belettes, site singulier d’objets de décoration, La Maison d’Anna G, site marchand spécialisé dans la décoration scandinave. À ces deux e-shops tendances s’ajoutent Happy Home, La Fabrique, Cinqmai et Pigmée.
Espace Beaurepaire - 28 rue Beaurepaire - Paris 10 (M° République)
Bonjour Milàn mercredi 19 mars - 12h/14h
Journée Presse et avant première de l’exposition de la Collection d’Alberto Biagetti Bonjour Milàn autour d’un brunch.
La Galerie Italienne - 75 rue de la Fontaine au Roi - Paris 11 (M° Couronnes)
Agencement marchand mercredi 19 mars - 17h30
À l’occasion de la parution de l’ouvrage « Sociologie des agencements marchands. Textes choisis », le centre de sociologie de l’innovation, les Presses des mines et sa collection Sciences sociales ont le plaisir à vous inviter à une table-ronde pour discuter du dernier chapitre de l’ouvrage, « Qu’est-ce qu’un agencement marchand ? », un texte inédit de Michel Callon.
Avec Luis Araujo - Lancaster University, Michel Callon - Mines ParisTech, Hervé Dumez - École Polytechnique, Pascale Trompette - Université de Grenoble, Philippe Steiner - Université Paris Sorbonne et Étienne Wasmer - SciencesPo Paris
La table-ronde sera suivie d’un verre.
Inscription : silvia.dekorsy@mines-paristech.fr
Sociologie des agencements marchands. Textes choisis de Michel Callon, Madeleine Akrich, Sophie Dubuisson-Quellier, Catherine Granclément, Antoine Hennion, Bruno Latour, Alexandre Mallard, Cécile Méadel, Fabian Muniesa et Vololona Rabeharisoa, Paris, Presses des mines, 2013. 35€. Disponible aux Presses des mines (pressesdesmines.com ) ou lors de la table-ronde.
École des Mines - 60 bd St-Michel - Paris 6 (M° Luxembourg)
Rebirth mercredi 19 mars - 19h/21h
Vernissage privé d’Harry Fayt.
Harry Fayt est une étoile montante de la nouvelle scène belge qui a déjà fait toutes les couvertures des journaux artistiques de son pays.
Son travail interroge les différents états du corps féminin plongé dans l’eau. Dans ce genre de photographie, tout relève du challenge : la technique, la sécurité, les modèles, les décors. C’est un défi constant de stratagèmes et de créativité. Ses nus aquatiques nous racontent une histoire inédite qui mêle la beauté, la pureté et le surréalisme. Le corps féminin en ressort sublimé et nouveau.
www.HarryFayt.com
Galerie Salomon Duval - 16 rue Gustave Courbet - Paris 16 (M° Rue de La Pompe)
The Best of Design mercredi 19 mars - 19h/21h
Cocktail à l’occasion de la sortie du Hors série « The Best of Design 2014/2015 » d’Intramuros.
1500 références de mobilier et luminaires, cette édition est une publication exceptionnelle et originale, un répertoire de la création internationale et d’une production industrielle qualitative.
Librairie Flammarion Centre - 19 rue Beaubourg - Paris 4 (M° Rambuteau)
Lee Jeffries mercredi 19 mars - 19h30/22h
Vente aux enchères et vernissage Lee Jeffries (http://leejeffries.500px.com/homeless) orchestrés par l’inimitable commissaire-priseur Pierre Cornette de Saint-Cyr et en présence de la marraine de l’association, Isabelle Nanty.
Le photographe anglais rendu célèbre dans le monde entier pour ses portraits de sans-abris présente ses dernières œuvres limitées à 8 exemplaires
Cocktail à partir de 18h30.
Tous les bénéfices de la vente seront reversés à l’association L’Un Est L’Autre.
Yellow Korner Pompidou - 137 rue St-Martin - Paris 3 (M° Châtelet/Rambuteau)
L’appel du Grand Nord ! mercredi 19 mars - 18h/20h30
Soirée évasion !
Qu’est-ce que l’expérience du Grand Nord de la Suède ? Pourquoi y aller ? Comment s’y rendre et se préparer pour mieux découvrir cette destination de contrastes ? Le temps d’une soirée, et avec pour point de départ les récits et expériences de blogueurs spécialisés dans la Suède polaire réunis sous le collectif TeamGivrés, venez échanger sur la région du soleil de minuit et des aurores boréales.
À cette occasion, les architectes designers Luc Voisin et Mathieu Brison ayant conçu Up There, l’une des dix « suites artistiques » du fameux ICEHOTEL à Jukkasjärvi cet hiver, partagent leur aventure avec le public. La photographe Céline Clanet, qui s’est imprégnée de la culture samie au gré de nombreux séjours, partage ses expériences vécues aux côtés des habitants autochtones. Rencontres humaines, échanges, conseils pratiques, boissons et en-cas couleur locale, dans une ambiance rafraîchissante et chaleureuse à la fois !
www.teamgivres.com / www.lesateliersdegermaine.fr / www.celineclanet.com
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Institut culturel suédois - 11 rue Payenne - Paris 3 (M° St Paul)
Salon du Livre jeudi 20 mars - 17h
Inauguration du Salon du Livre par la présidente argentine Cristina Kirchner, invitée, et avec le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault.
Sur invitation.
Paris Expo - 1 pl. de la Pte de Versailles - Paris 15 (M° Pte de Versailles)
Kongo jeudi 20 mars - 18h
Figure majeure de l’art graffiti international, Cyril Phan alias Kongo, s’est concentré depuis trois ans sur des expositions personnelles en Asie et la collaboration avec de grands acteurs du luxe comme la Maison Hermès pour laquelle il a réalisé le design d’une série de ses fameux carrés.
La Galerie Matignon présente une sélection de ses œuvres récentes, peintures sur toile, œuvres sur plexiglas et plaques émaillées du métro parisien revisitées, ainsi que la sculpture d’un de ses tags en bronze par la prestigieuse fonderie Landowski.
Vernissage de l’exposition Kongo (20-03/17-05)
www.galeriematignon.com
Galerie Matignon - 18 avenue Matignon - Paris 8 (M° Franklin D. Roosevelt)
No(s) Drawings 2.0 jeudi 20 mars - 18h/21h
Olivier Castaing est heureux de vous convier au vernissage de « No(s) Drawings 2.0 » qui réunit treize artistes.
Emilie Benoist - Ghyslain Bertholon – Léo Chiachio & Daniel Giannone - Cécile Le Talec - Naji Kamouche - Marie Orensanz - Raphaël Tachdjian – Yveline Tropéa - Julio Villani. Invités Antoine Desailly & Nébojsa Bezanic.
Tour à tour chargé de sens, d’émotions, spontanés, rugueux ou tout en entrelacs, jetés ou minutieux, noir et blanc ou en couleur, en matière, en relief ou en texture … autant de pratiques réunies dans cette exposition en forme de cabinet de collectionneur.
School Gallery - 322 rue St-Martin - Paris 3 (M° Strasbourg St-Denis)
Du point à la ligne #2 jeudi 20 mars - 18h
Vernissage de l’exposition collective de dessins contemporains à la Galerie Mamia Bretesché.
La maîtrise et la rigueur du trait caractérisent ces œuvres qui donnent à voir l’infinie possibilité de création d’un médium initial. L’observatoire suivra le trait, du point à la ligne de recherche en recherche…
Dessins de B. Nacer, S. Hihat, A. Loewe, M. Selmani, Tajiouti, A. Tikhomirova.
Galerie Mamia Bretesché - 66 rue Notre-Dame de Nazareth - Paris 3 (M° Temple)
Bonjour Milàn jeudi 20 mars - 18h30/21h30
Vernissage de la Collection d’Alberto Biagetti.
Cette ambitieuse collection combines des concepts et perspectives anciennes et nouvelles, en utilisant des éléments de récupération trouvés dans de vieilles maisons aristocratiques milanaise (ex : Tomettes) et de nouveaux matériaux expérimentales (Cuivre mat, plastique laminé et verre ultra blanc) afin de concevoir des meubles à la croisée des cultures, riches d’un passé mystérieux.
Toutes les pièces de cette collection sont faites à la main en édition limitée par des artisans passionnés dans le respect des traditions et des matériaux utilisés.
Galerie Italienne - 75 rue de la Fontaine au Roi - Paris 11 (M° Couronnes)
3360 times (From M to O) jeudi 20 mars - 18h/21h
No More Photography, No More Painting, Just A Lot Of Images.
C’est ici le statut de l’image que traverse, interroge, manipule l’œuvre 3360 times (from M to O) de Romaric Tisserand sous la forme la plus simple du fichier numérique. Paradoxe contemporain, tout comme le LOVE de Robert Indiana contenait dès sa conception son pendant mortel, AIDS de General Idea (1987), le VISA de Mircea Cantor annonçait potentiellement le MOMO à venir. Hommage fraternel ou destruction de l’icône par absorption et augmentation, le chef-d’œuvre n’existe plus désormais que par sa capacité à se reproduire…
Vernissage en présence de Romaric Tisserand et du designer Alban Le Henry pour l’installation de « Stack », unité de rangement additionnable et empilable à volonté qui montrera une partie du fond des éditions de la galerie Mfc Michel Didier.
MFC Michèle Didier - 66 rue Notre-Dame de Nazareth - Paris 3 (M° Temple)
Maribo jeudi 20 mars - 18h30
Vernissage de l’exposition (20-03/20-04) des peintures et encres de Maribo chez Vins, Art & Délices.
Vin, Art & Délices - 11 bis rue Amélie - Paris 7 (M° La Tour Maubourg)
Lily Latifi jeudi 20 mars - 18h/21h
Lily Latifi fête le nouvel an iranien et vous présente le travail de Dominique Pouchain, artiste céramiste et bronze.
Vernissage et expo-vente (20-03/23-03) en présence de l’artiste.
www.dominique-pouchain.com / www.lilylatifi.com
Lily Latifi Showroom - 11 rue des Gardes - Paris 18 (M° Barbès-Rochechouart/Château Rouge)
Les écrits d’architectes jeudi 20 mars - 18h30/20h30
Conversations autour de l’ouvrage « Raisons d’écrire - Livres d’architectes 1945 - 1999 » (Editions de la Villette - 2013)
La question de l’architecture ne réside pas seulement dans l’œuvre construite. La passion des architectes pour les livres, ceux qu’ils écrivent et ceux qu’ils lisent, en font des objets de recherche tout aussi privilégiés pour l’historien. C’est pourquoi « Raisons d’écrire » rassemble une suite d’enquêtes sur sept publications culte de la seconde moitié du XXe siècle, traitant toutes de la condition urbaine.
Cité de l’architecture & du patrimoine - 1 pl. du Trocadéro - Paris 16 (M° Trocadéro/Iéna)
Bois habité à Lille jeudi 20 mars - 18h30
Conférence sur le quartier du Bois habité à Lille, suivi d’un buffet campagnard.
Avec Olivier Philippe, paysagiste, associé fondateur de l’agence Ter, Jean-Louis Subileau, grand prix de l’urbanisme en 2001, directeur général de la SAEM Euralille de 1998 à 2010 et Delphine Désveaux, journaliste modératrice, suivie de la présentation du travail photographique de Cyrille Weiner à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, Amphithéâtre Nord.
Demandez-nous l’invitation : contact@theodpletter.com
http://www.bookstorming.com
EnsA Paris-Belleville - 60 bd de la Villette - Paris 19 (M° Belleville)
Poésie Plate-Forme jeudi 20 mars - 19h
« Ceci n’est pas un dispositif ». Jérôme Mauche reçoit Philippe Artières, historien et écrivain et Christophe Hanna, poète et théoricien.
Cette séance « Poésie Plate-Forme » propose une rencontre entre l’historien et écrivain Philippe Artières et le poète et théoricien Christophe Hanna lesquels explorent, entre archives du temps présent et documents historiques, le fonctionnement de certaines écritures et de savoir-faire, avec un souci de reconfiguration comme de compréhension des formes.
Fondation d’entreprise Ricard - 12 rue Boissy d’Anglas - Paris 8 (M° Concorde)
Ici et Demain jeudi 20 mars - 18h30
Le festival Ici&Demain - Festival Artistique Etudiant (20-03/26-03), offre a possibilité à de jeunes artistes de se produire et d’exposer dans des lieux culturels de renom. Les étudiants s’emparent de 16 lieux artistiques et culturels de prestige pour plus de 40 événements : concerts, expositions, performances, représentations théâtrales et projections de courts métrages.
Avec, entre autres : « Le Voyage des Formes », l’installation optico-phonique de Fabien Leaustic, ENSAD. Telles des apparitions stellaires, les projections au mur semblent coïncider tout naturellement avec ces sons. Ils viennent du même endroit et nous racontent les lois de l’univers…« Ou encore, »Mantras/Le big Bang de Louise", l’installation, sculpture deYoann Ximenes, École Doctorale Edesta – Université Paris 8. Interrogation sur l’impact de la performativité dans le monde, « Mantras » illustrent divers « portraits sonores » d’hommes qui ont forgé le monde par la force des mots, tandis que « Le Big Bang de Louise » révèle les tracés du premier cri du nourrisson ;
Tout le programme sur www.icietdemain.fr
Espace Pierre Cardin - 1 av. Gabriel - Paris 8 (M° Concorde)
MadArt jeudi 20 mars - 19h
MadArt, société spécialisée dans l’achat, promotion et vente d’œuvres d’art contemporaines, invite ) l’exposition-vente caritative au profit de l’AMFE (Association Maladies Foie Enfants).
Un plat MadArt et un plat AMFE, sont créés pour l’occasion.
Les artistes Taka Mizukami, Marc Tronchot, Ludovic Baron et Ari Erom seront mis à l’honneur et présents.
Sassolini Ristorante - 2 rue Maleville - Paris 8 (M° St Augustin)
Prix Canson® Art School jeudi 13 mars - 19h/22h
Vernissage de l’exposition (21-03/13-04) de la 4e édition du Prix Canson® Art School, concours réservé aux étudiants en filière artistique, décliné en 3 catégories : « Dessin », « Peinture sur papier » et « Photographie ».
Le jury du prix a sélectionné 2 lauréats par catégorie. En parallèle, les membres de laTribudesArtistes.com ont élu leur Coup de coeur du Public par catégorie.
www.prixcansonartschool.com
59Rivoli - 59 rue de Rivoli - Paris 1 (M° Châtelet)
Street Food En Mouvement vendredi 21 mars - 10h
L’association Street Food En Mouvement tient sa première assemblée générale.
À cette occasion, l’association qui rassemble déjà près de 200 Streeters, présentera le bilan de son action 2013 et dévoilera ses ambitieux projets pour 2014 !
En présence de Thierry Marx, son président, de Kristin Frederick (le Camion qui fume), d’invités prestigieux et de nombreux streeters. Annonce par Thierry Marx du nom du nouveau président de l’association et de la composition du nouveau bureau. Cette assemblée Générale sera suivi d’un échanges sur le parvis du MK2 et photos souvenir autour d’une dégustation de recettes proposées par les Streeters.
Départ à midi, de la première « Food Truck Parade » des streeters du MK2 à la place de l’Étoile, avec la participation du collectif Cuisine de Rue, Artisan Urbain (Le Réfectoire, Le Camion Gourmand, À La Tête du Client, Bugelski, Le Camion qui fume, Le Cousin Mouton…).
MK2 Bibliothèque F. Mitterrand - 128/162 av. de France - Paris 13 (M° Bibliothèque F. Mitterrand)
Architecture en Israël vendredi 21 mars - 19h
Projections / Débats « Architecture en Israël » et conversations avec Amos Gitai.
En présence d’Amos Gitai et de Jean-François Chevrier avec, comme invité : Jean-Louis Cohen. Entrée gratuite à l’exposition « Gitai, architecte de la mémoire » à la Cinémathèque française du 26 février au 6 juillet 2014, sur présentation d’une contremarque Architecture en Israël.
Cité de l’architecture & du patrimoine - 1 pl. du Trocadéro - Paris 16 (M° Trocadéro/Iéna)
« Avec motifs apparents » vendredi 21 mars - 20h/23h30
Vernissage de l’exposition « Avec motifs apparents » (22-03/10-08) avec Prune Nourry, Pascale Marthine Tayou, Jérémy Gobé, Alice Mulliez et Xavier Juillot.
Sur invitation. Réservation conseillée : vernissage@104.fr
« Avec motifs apparents » est une invitation faite à cinq artistes de créer ou de recréer in situ une œuvre monumentale emblématique de leur travail. S’appuyant sur l’architecture, conçues pour des espaces particuliers, elles débordent souvent la surface utilisée pour interpeller les visiteurs. Leur motif est clairement apparent : il s’agit de séduire pour attirer l’attention, et de créer la tension entre le « charme » plastique de ce qui est montré et la réalité du sujet traité…
Le CentQuatre - 5 rue Curial - Paris 19 (M° Riquet)
Solutions en Lumière lundi 24 mars - 20h
La Miss Sissi Bio-On créée par Philippe Starck pour Flos réinterprétée par 60 artistes et personnalités de renom pour Solutions de Lumière au profit de l’Association Reporters d’espoirs, est mise aux enchères.
Véritable innovation, la version en bioplastique, produite en collaboration avec la société Bio-On commercialisée en 2015, incarne l’avenir du luminaire.
Exposition samedi 22 et dimanche 23 mars - 11h/19h.
http://www.bio-on.it/press/index.ph…
Palais d’Iéna - 9 place d’Iéna - Paris 16 (M° Iéna)
Powered By
Aurore Bourdier, Directrice Artistique, Conception Graphique, www.aurorebourdier.com Marie Alhomme, Intégratrice HTML/CSS/JS, Spécialisée en Accessibilité, www.pouipouidesign.net/accueil Jacques Pyrat, Développement web SPIP, Développement web SPIP, www.pyrat.net
L'actu design en vidéo
club international de networking&business pour les professionnels de l'industrie créative
international Press, Consulting & more