ODP - The Only Design Party For Free & Everything You Should Know About Design In Paris Weekly
Édito Rendez-vous
L’ODP est de retour, et avec lui quelques belles soirées pour vos mises en scène, en bouche ou en relation.
Pour la mise en orbite, vous trouverez également une conférence sur les différents statuts permettant la création d’activité, notamment la création d’une agence de design avec ses implications juridiques et financières… Aucune aventure ne semble plus folle que celle-là aujourd’hui !
Quant à la mise en boîte, nous vous livrons ci-dessous le compte-rendu de la conférence « Quelle espérance de vie d’un packaging ? », animée le mois dernier par Gérard Caron et Louis Comolet dans le cadre du Club des Partenaires de la Marque que vous avez peut-être manquée et préambule à sa prochaine intervention (27 juin à suivre dans l’ODP 427) sur les tendances du Pack dans le monde (http://www.if-design.fr/2014/06/con…)




Alors, quelle est donc l’espérance de vie d’un packaging ?

Un packaging peut-il demeurer immuable ? Doit-il changer régulièrement ? Y a-t-il des secteurs dans lesquels il change plus que d’autres ? Doit-il s’adapter aux consommateurs ? Ou encore évoluer au gré des « humeurs réglementaires » ?

Si l’on décide de faire un packaging dans l’air d’aujourd’hui, le risque est qu’il passe de mode et devienne vite obsolescent. À l’inverse, un packaging pérenne peut atteindre une certaine apogée, pour entrer ensuite dans l’obsolescence.

Actualité, sénescence, pérennité et obsolescence

Certaines marques se sont lancées dans l’actualité et sont très vite tombées dans l’obsolescence : Virgin Cola (la marque a fait un flop en pénétrant un marché beaucoup trop concurrentiel, avec deux grands acteurs), Impulse (marque de déodorant - très légère et fugace, elle n’a pas résisté au temps), Spring Gum (marque de chewing-gum – elle a voulu bousculer les deux colosses mais était tellement dans l’air du temps que ça n’a pas marché), Tang (boisson – n’était pas assez en connexion avec les attentes).

D’autres marques qui étaient des colosses, des institutions, avec un capital affectif très fort, étaient inscrites dans la pérennité mais n’ont pas résisté et sont devenues obsolescentes : Banania (ton décalé qui devient en déphasage avec l’évolution de la société), Wonder (marque figée dans son histoire, sur un segment très techno), Kremly (n’a pas réussi à lutter face au leader Danone), Olida (réponses trop inadaptées).

Les marques dites « branduits » sont une référence sur leur secteur, elles sont historiquement anciennes, restent très enracinées dans leur histoire mais savent évoluer et rester dans l’actualité : Nutella, Nivéa, Marlboro, Perrier, Coca-Cola, La Vache qui rit, Ricard…

Les grandes typologies de marques qui sont dans la pérennité et restent dans l’actualité

Les dynastiques

Ce sont des marques souvent centenaires, internationales, mono-produit et branduit, à la grande notoriété et l’expertise reconnue : Coca-Cola (évolution très continuum et logique de la marque depuis 1900), L’Oréal, Heineken, Kleenex, Lu, Michelin (le Bibendum a peu évolué : seulement plus affiné et sans son pneu), Mc Donalds (est passée du rouge au vert)…

Leur stratégie packaging : du conservatisme à l’ultra-conservatisme. Ces marques sont très accrochées à leur patrimoine et au respect de l’héritage graphique, et leur coloriel et symbolique évoluent donc peu.

Les nostalgiques

Marques de plus de 50 ans, aux gamme plus diversifiées, plutôt nationales, très dans le sérieux et la qualité produit. Elles sont souvent challengers, n° 2 sur le marché et avec un ancrage géographique qui fait partie de leur patrimoine : Cérébos, Badoit, Carambar, Zara, BNP Paribas, Monceau fleurs, Air France…

Leur stratégie packaging : ces marques cherchent à se réapproprier les codes de leur histoire et les remettre au goût du jour pour renouer avec ce qui a fait leur succès original (stratégie du boomerang). Elles recherchent un lien affectif et une symbolique forts pour construire un discours avec leurs cibles. Durant les années 70-90 (période de forte croissance économique), de nombreuses tentatives ont été faites par ces marques pour coller à leur époque mais elles sont revenues en arrière.

Les pragmatiques

Toutes sortes de marques peuvent se retrouver dans cette catégorie : marques locales, nationales ou internationales, leaders ou challengers, acteur historique ou nouvel entrant : Martini (qui fait du modernisme qui l’aseptise et vient se greffer sur du « less is more », ce qui perd en racines. Certains de ses produits un peu « bling » ou « kitsch » dénaturent l’ADN de marque), Quézac, Cadum, Le Petit Marseillais, Sanofi, Castorama, Intermarché…

Leur stratégie packaging : ces marques sont très pragmatiques, elles cherchent à coller à l’air du temps, à être dans la fugacité de l’instant. Leur opportunisme est réaliste, lucide, revendiqué. Ces marques innovent beaucoup, créent de nouveaux produits, font de l’extension de gamme, investissent dans la recherche, cela afin de compenser ce qu’elles n’ont pas en termes de fond.

Les technologiques

Marques contemporaines (moins de 50 ans), exposées aux mutations des progrès technologiques et scientifiques, dont le secteur est fortement concurrentiel : Ariel, Gü, Signal, Harpic, Société Générale, Apple, Uniqlo…

Leur stratégie packaging : elles sont sur la performance produit, ont une vision futuriste et prospective et un discours scientifico-technique. Elles ont une capacité à se réinventer chaque jour et un branding puissant.

Quelques grandes tendances packaging

Le rétro

La récupération des codes packaging du passé et la redécouverte de marques et produits anciens tombés dans l’oubli a commencé il y a une trentaine d’années et cette tendance se développe encore beaucoup aujourd’hui. Ce revival, retour aux sources, peut traduire un manque d’inspiration ou le contrecoup du « cost-killing », mais permet souvent de relancer des marques mortes, de les faire sortir de l’oubli et de les faire renaître : Cachou-Lajaunie (récupération il y a trente ans du packaging historique du pharmacien toulousain), Lillet (relooking nostalgique), Alpine, Renault…

La mode vintage

Cette tendance très effet de mode se traduit par la réédition en fac-similé d’emballages collectors (comme des boîtes en métal) : Lucky Strike (le nouveau paquet reprend des codes du passé), Senseo (la marque s’est dotée d’un nouveau look un peu années 80), Poulain, Badoit (plus de tradition, moins de fantaisie), Briochin…

Il s’agit, comme pour le rétro, d’un effet limité dans le temps et sur l’image de la marque. L’affect est sollicité, mais la réassurance n’est pas activée : l’ADN de la marque n’est pas réactivé, le capital marque est tout juste effleuré, cette tendance ne construit pas vraiment la marque.

Opportunisme de jouer avec le packaging dans l’air du temps

Cet opportunisme est la rencontre d’une société malmenée (30 ans de crise ont entamé le moral des consommateurs : chocs pétroliers, crises politiques et sanitaires, scandales alimentaires, chômage). La société est en quête de repères, de valeurs, de réassurance, l’avenir inquiète et le passé devient un refuge. On va donc aller rechercher des codes qui nous ramènent dans une époque que l’on n’a pas forcément connue (dynamisme économique, émancipation des mœurs…), un passé positivé suffisamment proche pour que le souvenir ait une résonnance affective, mais suffisamment lointain pour que le plus grand nombre ne l’ait vécu, et dans lequel il est tentant de se projeter.

Produit et temporalité

Il existe des liens cachés entre le produit et le temps. Certaines catégories de produits comme le champagne accordent une grande importance à l’histoire, au patrimoine, à la dynastie. Il faut privilégier ce patrimoine tout en vivant avec son époque et en profitant des progrès qui vont améliorer le produit (nouvelles formules, moins de consommation d’énergie…).

Facteurs d’interaction : sur un produit technologique, on est sur des attentes de promesses d’efficacité supérieure. Les codes graphiques visuels sont donc très contemporains, avec beaucoup de plasticité et très internationalisables. Sur des produits transgressifs (alcool, café, tabac), les codes graphiques sont plus classiques : peu de plasticité par rapport aux évolutions, codes très internationalisables et on essaie au contraire de conserver des codes référents de la catégorie. Sur des produits alimentaires, on travaille sur une opposition entre innovation et tradition. Les codes visuels sont très classiques, la plasticité est moyenne par rapport aux évolutions, avec des spécificités sur la culture alimentaire, les modes de vie et les ressources agricoles ou de production locale qui ont une influence sur la perception de ces codes (softs, alicaments, retour du goût…).

Less is more

Sorte d’avatar du vintage, cette tendance se juxtapose à la récupération nostalgique. Les marques conservent leurs codes historiques mais s’allègent et se modernisent. On la retrouve beaucoup dans le secteur des alcools : La Chapelle, Gauloises, Lierac, St Michel…

Critères à remplir et règles à respecter pour un packaging

Critères à remplir

Posséder une histoire/un patrimoine, ou bien l’inventer si la marque n’en a pas, avoir un produit de qualité et unique et disposer d’un savoir-faire maison.

Règles à respecter

Exprimer le produit, le respecter (bien le connaître, ainsi que son histoire) et respecter les consommateurs, raconter une histoire vraie.

Emballé, c’est pesé… Bonne semaine à tous !

Un grand merci à l’Agence Paymal Network pour cette retranscription.
Alors enjoy et surtout take care !
D.R.A.
contact@theodpletter.com
« Dessine moi un tapis » 15 juin/31 août
La marque de tapis Toulemonde Bochart lance, pour la première fois, son concours de dessin « Dessine moi un tapis », sur sa page Facebook !
Laissez libre cours à votre imagination grâce à Toulemonde Bochart, en réalisant la maquette du tapis de vos rêves ! Créez et tentez de gagner votre tapis (170x240cm ou toute forme dans ce gabarit et de 8 couleurs maximum) d’une valeur de 1700 € en ouvrant l’application concours « Dessine moi un tapis » sur le lien suivant : https://www.facebook.com/Toulemonde…
www.facebook.com/Toulemondeb…
Breakfast @ PCI’s mardi 17 juin - 08h30
Pour découvrir le Showroom de juin de Procédés Chénel International - architectures de papier, autour d’un petit-déjeuner.
sur inscription : http://www.chenel.com/fr/breakfast_…
Procédés Chénel Intl - 70 rue Jean Bleuzen - Vanves 92 (M° Plateau de Vanves/Malakoff)
Biennale Déco & Création d’Art mardi 17 juin - 09h30
Conférence de presse de présentation de la 3e édition de la Biennale Déco&Création d’Art au Centre National de la Danse à Pantin organisée par la Communauté d’agglomération Est Ensemble qui aura lieu du 10 au 12 octobre 2014.
Grandes thématiques et temps forts de la Biennale : sélection de 100 créateurs et designers issus en majorité du territoire de la communauté d’agglomération, mise à l’honneur des néo-artisans, acteurs notables de la dynamique « Est Ensemble, La Fabrique du Grand Paris » et des nouveaux modèles de manufactures hybrides : projet Fab Central qui présentera 4 collectifs locaux (EcoDesign Fab Lab, La Nouvelle Fabrique, Wood&the Gang et Woma), pôles de tendance autour de l’innovation textile, des arts de la table et des talents du territoire, rencontres et débats organisés en partenariat avec « les rendez-vous » de l’INMA (Institut National des Métiers d’Art) autour des thèmes de la formation et des relations entre les métiers d’art et l’industrie du luxe.
Centre National de la Danse - 1 rue Victor Hugo - Pantin 93 (M° Hoche)
Concours Jeunes Créateurs mardi 17 juin - 18h30/21h30
Soirée de remise des Prix du Concours Jeunes Créateurs des Ateliers d’Art de France.
Céramistes, créateurs de bijoux, ébéniste et verriers d’art. Six jeunes créateurs font souffler un vent nouveau sur la création métiers d’art. Pièces présentées du 18 juin au 19 juillet.
Sur invitation.
Talents - 1 bis rue Scribe - Paris 9 (M° Opéra)
« Arts et tramway » mardi 17 juin - 18h30/20h30
Conférence « Arts et tramway ».
La préparation de l’exposition « Tramway : une école française » a révélé la place de l’art dans les tramways urbains. Qu’il s’agisse des interventions artistiques d’accompagnement des projets de tram, ou des expressions artistiques sur les trams et leurs villes (par la photo, le cinéma, la littérature, ….), un chapitre intéressant et inattendu peut être ouvert en marge de cette exposition.
Avec : Harald A. Jahn ; photojournaliste d’architecture, Vienne, Autriche, Béatrice Simonot, pdte du comité d’experts du projet artistique du tramway de Brest et Didier Faustino, artiste plasticien (tramway de Brest et de Paris).
Inscription obligatoire : http://www.lelieududesign.com/cart
Le Lieu du Design - 74 rue du Fbg St-Antoine - Paris 12 (M° Ledru Rollin)
« My Life is a Mirror » mardi 17 juin - 19h/23h
Dalcans vous convie au cocktail « My Life is a Mirror » afin de vous présenter en exclusivité leur nouveau showroom technologique dans lequel vous pourrez vivre une expérience multi-sensorielle inédite.
À travers cette expérience, vous pourrez apprécier les compétences techniques et créatives de Dalcans et découvrir en même temps les différents partenaires de notre collectif d’experts AllExclusifDesign domiciliés chez Rinck.
Que les technologies s’inscrivent dans une dimension fonctionnelle (intégration multimédia, domotique, etc.) ou émotionnelle voire architecturale (design d’intégration, sonore, visuel et olfactif), Dalcans vous accompagne dans l’étude, la conception et l’installation.
Nombre de places limité, inscription : contact@dalcans.com
Rinck - 21 avenue Daumesnil - Paris 12 (M° Gare de Lyon)
Di/zaïn #16 - Laboratoire(s) mardi 17 juin - 19h
Pour Jean-Louis Frechin, « L’esprit du numérique modifie en profondeur tous les secteurs de la société et redéfinit les façons dont nous devons “fabriquer les choses”. »
La 16e soirée di/zaïn se déroulera dans le cadre de la 5e édition du festival Futur en Seine et donnera la parole aux designers et aux créateurs qui inscrivent leur démarche dans l’expérimentation. 8 intervenants (Studio Plastac, Cheval vert, Olivier Ratsi, Étienne Bardelli, Freaks freearchitects, Romain Trouillet, Cellules et Rebond(s)/Nathan Stern) présenteront le processus de création et les recherches menés autour d’une sélection de leurs projets récents.
Inscriptions : http://www.eventbrite.fr/e/billets-…
Gaîté lyrique - 3 rue Papin - Paris 3 (M° Réaumur Sébastopol)
Marta, Wine Bar mardi 17 juin - 19h
Soirée inaugurale du Marta, bar à vin éphémère (12-06/13-07) de Gérard Bertrand, célèbre vigneron, passionné du Languedoc Roussillon et propriétaire exploitant de 8 domaines viticoles, à l’Hôtel Fouquet’s Barrière.
Entièrement re-designé aux couleurs de la Maison Gérard Bertrand, Marta Le Bar by Gérard Bertrand propose des instants gourmands, une sélection de vins au verre, mais aussi la découverte des terroirs… Bref, une expérience de dégustation dans un cadre à la fois chic, contemporain et intimiste.
Les crus les plus remarquables en provenance des propriétés Gérard Bertrand ou encore les vieux millésimes de la Collection Legend Vintage sont au menu : ambiance Before autour des rosés ou After avec les bulles de Code Rouge et l’étonnant Elixir de Cigalus.
Soirée sur invitation.
Marta Le Bar by Gérard Bertrand/Hôtel Fouquet’s Barrière - 46 av. George V - Paris 8 (M° George V)
Concours de design Vitalit’y et Zéro Déchet mercredi 18 juin - 18h
Remise des prix des concours de design Vitalit’y et Zéro Déchet qui invitent les concepteurs de demain à concevoir des biens et des services innovants et durables permettant de réduire les quantités de déchets générés par les ménages. L’objectif est de préserver nos ressources naturelles en favorisant l’éco-conception des produits.
Les palmarès des concours de design Zéro Déchet et Vitalit’y, mis en œuvre par THEMA_DESIGN seront dévoilés lors des cérémonies de remise des prix qui auront lieu respectivement au Musée des arts et métiers à Paris et au Conseil Régional de Franche-Comté à Besançon.
Sur invitation.
Musée des arts et métiers - 60 rue Réaumur - Paris 3 (M° Arts et Métiers)
La poétique de la structure jeudi 19 juin - 09h30
Vernissage presse pour l’inauguration de l’exposition « Bernard Zehrfuss (1911 - 1996), La poétique de la structure » (19-06/13-10).
Bernard Zehrfuss est une figure majeure de l’architecture des Trente Glorieuses et Grand Prix de Rome en 1939. Il s’inscrit dans la grande lignée des architectes du courant rationaliste. Engagé très tôt dans la modernité, il adopte les modes de production les plus novateurs de son temps.
À travers un ensemble de maquettes, dessins originaux, photographies, plans et films d’époque, l’exposition Bernard Zehrfuss (1911-1996) : la poétique de la structure montre l’exceptionnelle maîtrise d’œuvre de l’architecte. Le parcours dévoile également les bâtiments, leur genèse, la force et la beauté de leur architecture.
Cité de l’architecture & du patrimoine/Hall About - 7 av. A. de Mun - Paris 16 (M° Iéna/Trocadéro)
Maison M jeudi 19 juin - 10h/18h
Présentation des dernières découvertes de Maison M pour la rentrée. Au menu, la nouvelle vague du design scandinave, une pincée de vintage, le premier papier peint de Véronique Villaret pour Maison M et des exclusivités encore plus exclusives…
Maison M Paris - 25 rue de Bourgogne - Paris 7 (M° Solférino)
Le Cœur jeudi 19 juin - 11h/18h
Portes ouvertes du Cœur, plateforme créative, vivante et dynamique à la croisée des disciplines dont l’ouverture est prévue pour le 1er septembre.
Le Cœur est un espace modulable où s’entremêlent art, mode et design, une nouvelle aventure parisienne, innovante et collaborative. Sa programmation est originale et internationale, elle offre de multiples configurations et collaborations. Espace performatif et évolutif, distillant une énergie pop, fraiche et positive, c’est un lieu de rencontre, au cœur du Marais, entre les marques et les artistes.
Le Cœur souhaite explorer de nouveaux champs d’expression, générer des rencontres et créer des passerelles entre art et entreprises. L’équipe du Cœur réunit les compétences d’Artdicted (agence de communication dédiée à la création qui propose son expertise en conception et production d’événements on et off line, en création de partenariats et en production de contenus) et d’Andrea Crews (collectif d’artistes, un studio de création, une marque de mode qui combine plusieurs aspects de la création contemporaine et répond à la demande actuelle d’énergie créative et d’innovation).
Le Cœur qui peut être à la fois galerie, showroom ou pop-up shop, vous permet de communiquer de façon unique à travers la création et propose d’associer vos marques à notre programmation au travers de partenariats cohérents et médiatisables, d’imaginer des collaborations artistiques pour nourrir votre image ou de mettre en scène vos produits au travers de scénographies contemporaines et créatives…
Inscription : friends@lecoeurparis.com
Le Cœur - 83 rue de Turenne - Paris 4 (M° St Sébastien-Froissart)
Glassolutions jeudi 19 juin - 14h/17h30
Le Forum Point.P en partenariat avec Glassolutions, l’architecte-designer Fabrice Knoll et trois industriels Fiandre, Hansgrohe et Kaldewei ont le plaisir de vous inviter à découvrir un nouveau concept pour éclairer tous les espaces.
Avec les miroirs éclairants, nouvelle génération Désire, complétés des parois de douche éclairantes Inspiration, apportez douceur et bien-être à vos salles de bains d’hôtels comme d’habitations.
Fabrice Knoll expliquera les raisons qui l’ont amené à créer avec le concours de Glassolutions ces douches épicuriennes.
Sur invitation à nous demander : contact@theodpletter.com
Forum Point P - 11/13 rue Boursault - Paris 17 (M° Rome)
B.U.D. jeudi 19 juin - 15h/20h
Lancement de la gamme de mobilier design et éco-responsable B.U.D, lancée par le label Raison Durable.
À cette occasion, unique en son genre, la gamme B.U.D arrivera directement du Havre par péniche pour s’amarrer toute l’après-midi aux portes d’Artazart et au bord du canal Saint Martin. Au programme, présentation du mobilier, de la marque et du label, concert de Jazz éthiopien, réalisation de sculpture temporaire et jeu participatif etremise symbolique d’un meuble à destination d’une structure sociale.
La gamme B.U.D, c’est une gamme de mobilier en chêne massif fabriquée en Normandie, de l’artisanat au prix industriel pour un design à portée de tous, des commandes livrées à Paris, directement par péniche et surtout, un lien entre le Beau, l’Utile et le Durable.
http://www.atelierbud.com/
Artazart - 83 quai de Valmy - Paris 10 (M° République)
Les sales chimistes jeudi 19 juin - 18h
Vernissage de l’exposition collective « Les sales chimistes » (20/22-06) de dessins, peintures, collages, pop-up et mobilier avec Collectif Ensaders, Yann Bagot, Nathanaël Mikles, Stéphanie Cazaentre, Marie-Claire Corbel, Eric Singelin et Vincent Touseau.
Rdc - 25 rue Keller/code : 12A36 - Paris 11 (M° Ledru Rollin)
Par delà les fenêtres jeudi 19 juin - 18h
« Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermées » - Ch. Baudelaire « le Spleen de Paris ».
Vernissage de l’exposition collective de PN 95, groupe de 5 photographes : Laurence von der Weid, Bruno Beucher, Thérèse Gutmann, Clémence Danon Boileau et Christian Rault.
Espace Beaurepaire - 28 rue Beaurepaire - Paris 10 (M° République)
Popaï Awards Paris jeudi 19 juin - 18h/20h30
Cérémonie de remise des trophées des Popaï Awards en tenue de soirée.
Le Concours Popaï Awards Paris récompense chaque année depuis 51 ans les meilleures créations en matière de PLV, IVL, architecture commerciale, agencement de magasins, merchandising et communication interactive.
Sur carton, exclusivement.
Salle Wagram - 39 avenue de Wagram - Paris 17 (M° Ternes)
Blou jeudi 19 juin - 19h
À l’occasion de l’ouverture de son 2e showroom, Blou, concept-store de Talent(s), fait son show aux Batignolles.
Blou #1 invite une styliste à mettre en scène le système modulaire String. L’installation sera éphémère et la scénographie unique et originale.
Vous retrouverez aussi tout l’univers de l’atelier Areti en présence de ses deux créatrices Guillane et Gwendolyn (www.atelierareti.com) chez Blou #2.
Confirmez votre présence : contact@blou-paris.fr
Blou #1 - 77 rue Legendre - Paris 17 (M° Brochant)
Blou #2 - 75 rue Legendre - Paris 17 (M° Brochant)
« Intuitive Notebook » jeudi 19 juin - 19h
Table ronde autour de Thierry Mouillé et « Intuitive Notebook ».
À l’occasion de la sortie des trois premiers numéros de la revue éditée par le laboratoire des intuitions, Thierry Mouillé, artiste et directeur de ce programme, présente ces trois cahiers de notes et diagrammes en compagnie des auteurs : David Zerbib, David Rabouin et Bastien Gallet, philosophes. Charlie Jeffery, artiste, est invité à conclure cette table ronde/performance.
Le laboratoire des intuitions est une plateforme pluridimensionnelle, constituée d’artistes et de théoriciens évoluant dans de nombreux champs d’expérimentations et de connaissances, susceptibles dans ce projet, de construire des liens dynamiques entre les formes de pensée ; à travers l’art, la philosophie, la sémiologie, les mathématiques, la physique, etc. L’ensemble de ces systèmes d’analyses et de projections partage l’exercice de la représentation visuelle des mondes visibles et invisibles, de la complexité du voir surgit l’invention : des dessins, des notes, des partitions et des diagrammes.
« Intuitive notebook » est une revue destinée à la publication des mises en œuvre du laboratoire des intuitions.
http://laboratoiredesintuitions.esaaa.fr
Fondation d’entrepirse Ricard - 12 rue Boissy d’Anglas - Paris 8 (M° Concorde)
Pièces Détachées jeudi 19 juin - 19h/22h
Vernissage de « Pièces Détachées » (20-06/20-09) du group-show de graffeurs franco-allemand.
La Galerie Wallworks réunit 4 graffeurs allemands – BASE 23, CREN, Wolfgang KRELL, POET – et 4 graffeurs français – CHANOIR, KOUKA, NEBAY, STeW – qui customiseront des pièces détachées de voitures cultes.
Les allemands interviendront sur des capots de Trabant – la mythique « voiture en carton » de RDA – et les français sur des hayons de 4L, notre fameuse Renault 4. Chacun d’entre eux présentera 4 modèles dans une « battle » franco-allemande dont le seul enjeu sera artistique, à l’heure des différentes commémorations des deux guerres.
Galerie Wallworks - 4 rue Martel - Paris 10 (M° Château d’Eau)
The World of Barry Cawston jeudi 19 juin - 19h
Vernissage de l’exposition « The World of Barry Cawston » (08-06/05-07) en présence de Barry Cawston.
Little Big Galerie - 45 rue Lepic - Paris 18 (M° Blanche)
Bijoux forgés vendredi 20 juin - 18h
Vernissage de la nouvelle exposition de bijoux forgés par Marianne Anselin.
www.marianne-anselin.com
Galerie Objet Rare - 11 rue Paul Bert - Paris 11 (M° Faidherbe-Chaligny)
« Electro Swing Party » samedi 21 juin - 18h30/01h
Ce samedi, jour de la fête de la musique, ça va swinguer sur les Champs-Elysées ! L’Atelier Renault fête en musique la sortie de la nouvelle Twingo présentée pour la 1re fois à Paris et ouvre les festivités avec l’organisation de l’« Electro Swing Party » pour tous !
Entre concert live, Dance Class et DJ, L’Atelier Renault a décidé d’animer et d’ensoleiller l’été parisien au rythme endiablé de l’électro swing !
Cet événement gratuit et ouvert à tous se déroulera au sein même de L’Atelier Renault, sur un véritable parquet de danse installé pour l’occasion, où tout le monde pourra battre la semelle au rythme de l’électro swing !
Atelier Renault - 53 avenue des Champs-Elysées - Paris 8 (M° Franklin D. Roosevelt)
JAV samedi 21/dimanche 22 juin
Les Journées d’Architectures à Vivre : un rendez-vous visant à sensibiliser un large public à la qualité architecturale en proposant des visites de maisons ou d’appartements d’architectes. Convivial, l’événement favorise la rencontre et l’échange entre architectes et visiteurs, amoureux d’architecture ou particuliers désireux d’entreprendre un projet. Ces Journées sont la démonstration que l’architecture n’a de sens que parcourue, vécue et débattue, et offrent la possibilité de découvrir des espaces nouveaux et atypiques pour vérifier que qualité architecturale, démarche environnementale et confort peuvent aller de pair.
Les JAV ce sont 450 maisons d’architectes ouvertes au public aux quatre coins de la France !
Inscriptions sur : www.journeesavivre.fr
www.journeesavivre.fr
« Designers, quel statut choisir pour votre activité ? » lundi 23 juin - 09h30/12h
« Designers, quel statut choisir pour votre activité ? »
Cette matinale a pour but d’informer les participants sur les différents statuts permettant la création d’activité, notamment la création d’une agence de design avec ses implications juridiques et financières. Ces données sont capitales à la fois pour de jeunes diplômés ou futurs jeunes diplômés mais également pour tout indépendant ou agence déjà installée qui souhaite voir son activité progresser et/ou se structurer de manière plus efficace.
Formation gratuite, informations et inscriptions :http://www.lelieududesign.com/produ…
La réservation en ligne est obligatoire pour la formation.
Le Lieu du Design - 74 rue du Fbg St-Antoine - Paris 12 (M° Ledru Rollin)
Powered By
Aurore Bourdier, Directrice Artistique, Conception Graphique, www.aurorebourdier.com Marie Alhomme, Intégratrice HTML/CSS/JS, Spécialisée en Accessibilité, www.pouipouidesign.net/accueil Jacques Pyrat, Développement web SPIP, Développement web SPIP, www.pyrat.net
L'actu design en vidéo
club international de networking&business pour les professionnels de l'industrie créative
international Press, Consulting & more